Coup de pub 2 – Sortie de TERMINUS !

Vous n’êtes jamais au courant de rien ? 
Il vous arrive régulièrement de rater la sortie de romans que vous attendiez tant ? Ou de ne pas faire attention à ceux des nouveaux auteurs ?
Avec les Coups de pub, vous aurez toujours un coup d’avance ! 

 

 

Sortie de TERMINUS

Aujourd’hui

23 mai

en version papier

 

32073043_367288690432707_4589045940140113920_n

 

Après plusieurs nouvelles sur Short édition

comme « Dis-toi qu’à la fin nous devons tous mourir »…

26994292_550292251999113_3051869763012261644_n

 

 

 

 

 

 

 

 

ou « Ouvre-moi ta porte » et « La vie d’Anton »

toutes les deux finalistes du grand prix du court sur Short édition…

 

Voici Terminus

32490982_10204534644801821_2731805332916404224_o

 

 

Premier roman, premier thriller

De Jonathan Theroude

 Aux Editions Nouvelle Bibliothèque

 

Arrêt sur une vie,

Arrêt sur un homme.

Au bout du tunnel, le terminus

 

Et après ?

Pour le savoir, embarquez direction le Terminus !

 

 

Le trailer vidéo ∼

 

Retrouver la vidéo trailer de TERMINUS réalisée par les Editions Nouvelle Bibliothèque !

 

Le résumé, l’auteur ∼

32290846_368093337018909_4718203775758630912_o

 

Les thèmes ∼

Alcoolisme
Trahison
Violence
Amour
Solitude
Destin
Famille
Rédemption

 

Le début ∼

22555703_504748013220204_2973001237309920874_o
Photo by Cris DiNoto on Unsplash

 

Je ne me sens pas à l’aise ni à ma place. Regarde-moi toutes ces têtes de con, avec leurs sourires hypocrites de mecs qui vont bien. Les yeux ne mentent jamais et à leurs regards je sais très bien qu’ils sont tristes, déprimés, livides. Ils sont comme beaucoup d’entre nous : fatigués, usés, éreintés par la vie qui a fait de nous des écorchés vifs.

 

Les anecdotes ∼

  1. TERMINUS n’est pas mon premier roman ! En tout cas, pas le premier que j’ai écrit. J’en ai écrit un juste avant, mais je n’osais pas encore le présenter. Par peur de devoir le retravailler, ce qui venait de me prendre un temps fou avec Terminus et je n’en avais pas la foi. Depuis, beaucoup de choses ont changé et je ne tiens plus le même discours…
  2. Au départ, Terminus devait être un épisode d’une série en quelque sorte que je voulais intituler « Chroniques de la vie ». Un recueil qui dépeint la société violente dans laquelle nous vivons.
  3. « Tu n’as pas le droit ! Pourquoi t’as fait ça ? » Je crois que ce sont les derniers mots que ma femme a prononcés après avoir lu le dernier chapitre. Ce soir-là, je n’étais pas loin de dormir dans le canapé !
  4. J’ai écrit les quatre ou cinq derniers chapitres pratiquement en apnée ! Je savais que la fin était proche et je voulais en finir, ça devenait insoutenable.

 

Un extrait ∼

22713188_504938223201183_2519196483229950166_o
Photo by Fabrizio Verrecchia on Unsplash

 

Il y a des jours comme celui-ci, où lorsque l’on ouvre les yeux le matin, rien ne semble pouvoir briser le bonheur et la joie qui nous habitent. Le premier rayon de soleil, l’odeur des croissants, le chant des oiseaux ou le sourire d’une inconnue que l’on croise au détour d’une rue. Tout nous apparaît paisible et l’on se sent fort, invincible, intouchable. Une sensation étrange vient alors envahir notre corps, notre cœur, notre âme. Une chose que l’on a tendance à négliger : la vie !

C’était encore ce que pensait Vincent ce matin. Mais ce soir, seul sous la douche, se frottant sans relâche à en arracher tout son épiderme, il comprenait à ses dépens que rien n’était acquis. Il suffisait d’une mauvaise décision pour que la vie vous reprenne ce qu’elle vous avait prêté.

Tous droits réservés – Editions Nouvelle Bibliothèque – J. Theroude – TERMINUS 2018

 

Les retours ∼

De l’éditeur – des extraits

« Bien écrit, bien ficelé.

Une écriture simple, fluide et directe qui ne s’encombre pas du superflu.

Une intrigue qui se dessine comme un film…

On s’aperçoit, au fil des pages, que la vie ne tient à rien et a tout de la roulette russe. 

Ce récit a une grande force. Tout se construit, tout se précise, tout s’échafaude, tout s’élabore avec patience, le soucis du détail… on pense, on imagine, on croit, on suppose… et vlan, la fin arrive !
Aussi brutale qu’est la vie. » 

Avis de Sarah Auger – lien vers la chronique FB

« Vincent est un homme qui ressasse son quotidien raté.

On suit sa vie, son présent gâché, émaillé de flashs-back de son passé radieux.
À chaque page qui se tourne, je recherche le point de bascule, l’élément qui a enclenché sa descente aux enfers. Qu’est-il arrivé à cet homme qui semblait tout avoir pour être heureux ? Qu’a-t-il entrepris, ou laissé passer pour obtenir ce résultat ?

Une chose est sûre, le bonheur est à la fois précieux et fragile. Il faut prendre le temps de l’entretenir. On a tendance à oublier qu’on a créé notre bonheur et que s’il s’effrite, c’est sans doute parce qu’on n’agit pas comme on le devrait pour l’aider à s’épanouir.

Le texte, empreint d’humour et de légèreté, prête par moment à sourire, puis se montre plus grave ou triste à d’autres. Le subtil dosage entre les deux rend cette histoire encore plus juste, plus concrète. Toute vie présente un mélange de ces différents aspects.
Sur la fin, tout s’accélère.

Le suspense est maintenu jusqu’au bout, le final saisit. Le récit prend un tournant plus qu’inattendu et qui glace le sang. » 

 
Avis d’Isabelle – collectif B – lien vers la chronique FB
« Un roman qui accroche et accapare le lecteur dès le deuxième chapitre avec une envie irrésistible d’aller au bout de l’ouvrage afin de comprendre ce qui est arrivé à Vincent.

Le roman monte en puissance au fur et à mesure de la lecture. »

 
Avis de Maud

« Une écriture addictive et soignée, on est entraîné dans cette lecture.

L’auteur a habilement su emmener son lecteur à vouloir tout connaître de Vincent. Un très bon premier livre. »

Avis de Les Lectures de cerises – Lien vers la chronique BLOG

« Dans un style alerte et direct, Jonathan THEROUDE nous présente Vincent Kaplan, 52 ans alors que celui-ci participe à une réunion des alcooliques anonymes. C’est à ce moment que resurgissent les souvenirs de notre héros…

J’ai ADORE ce roman contemporain noir certes, très bien écrit, au suspense extrêmement bien maîtrisé que j’ai lu pratiquement d’une traite, ne pouvant le quitter tant j’avais hâte d’en connaître la fin qui est au demeurant fort surprenante… »

Avis de Au fil des évasions livresques – lien vers la chronique BLOG

« Le roman, au-delà de la vie de Vincent Kaplan, nous parle des circonstances, des rencontres qui peuvent totalement changer un destin. Terminus est un roman vibrant et très prenant. La plume de l’auteur est addictive, l’intrigue est bien ficelée jusqu’à un dénouement glaçant. »

 

 

Vous l’aurez compris : la fin est… !

Alors courons l’acheter et le lire jusqu’à son terminus pour voir ça par nous-mêmes !

32073043_367288690432707_4589045940140113920_n

 

TERMINUS de Jonathan Theroude…

à acheter ici…

 

sortie aujourd’hui 23 mai

en version papier !

 

Jonathan Theroude auteur…

25442835_530826090612396_5699903813544437187_n.png

 

Coup de pub réalisé par Mélodie Ambiehl
Couvertures et vidéos réalisées par les Editions Nouvelle Bibliothèque

 

 

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s