Pour Info 3 – Poésie en ligne dans la revue Le Capital des Mots !

Vous aimez les petites infos croustillantes qui ne prennent pas dix plombes ?
Alors qu’attendez-vous pour lire mes « Pour Info » ?

 

Poésie en ligne dans la revue

Le  Capital des Mots

 

ob_dc7ef0_capitaldesmots3

Vous cherchez de la poésie ?

À lire gratuitement ?

Et rapidement ?

ffff

Ou alors vous n’en lisez jamais ?

Mais pourquoi pas si c’est rapide

et gratuit ?

 

J’ai trouvé la revue en ligne idéale pour vous 

et vos petites lectures de poésie par-ci, par-là : 

Le Capital des Mots ! 

tenu par le poète Eric Dubois.

 Les poétesses Evelyne Charasse, lauréate du Grand Prix de Poésie de la RAPT 2017

et Aurélie ML Swanaussi connue pour ses chroniques de cendrillon,

ainsi que moi-même,

avons toutes les trois été publiées dans cette revue !

(Pour lire nos poèmes, il suffit de cliquer sur nos noms !)

 

Vous hésitez encore ? 

Oh ! Impossible !

Alors voici quelques poèmes pour vous convaincre !

ggg

Evelyne Charasse

 

Quelque part

Un soleil borgne

S’épuise

Il hurle

En silence

Il est nu

Il lutte

Contre

Le vide

Qui l’engloutit

 

Comment faire

Pour exister

Être au monde

Quand le cri

N’est que

Cendres

Quand

La nuit

Abrite

La nuit

 

On a beau

À travers

L’espace

Lancer

Des tentacules

Et retourner

Les étoiles

Parfois

Les ailes des papillons

Ne peuvent plus

Bousculer

Le temps

 

Un incendie

Silencieux

Continue

De détruire

Le ciel

Il s’effrite

Et s’écorche

En tombant

Nul

Ne peut

Retenir

Le souffle

Du vent

 

Et les paumes

Bleuies

De rêves

N’y peuvent rien

Comment

Ne pas

Éclabousser

Le quotidien

De l’étincelle

Noire

Qui nous porte ?

ddd

Voici quatre poèmes d’Evelyne Charasse publiés dans la revue Bleu d’Encre et un cinquième dans celle Festival Permanent des Mots

que je trouve fabuleux, d’une puissance évocatrice époustouflante !

En quelques lignes, en quelques mots seulement, j’entends le poumon battant de la vie,

je sens dans mes tripes le souffle magique de la vie qui emporte, qui chavire et souffre !

La cadence du poème découpé en petites respirations me fait perdre haleine et m’entraîne dans un vetige poétique !

J’aime aussi les assonnances et les allitérations qui portent à mon oreille le feu secret et intime de cette confidence !

En un mot : Pour moi, chef-d’oeuvre !

 

Aurélie ML Swann

dd

Sourd, aveugle est le monde,

Las est le loup.

*

Sourd, aveugle est le monde,

Le loup poursuit sa course.

*

Sourd, aveugle est le monde,

Persécuté est le loup.

*

Sourd, cruel est le monde,

Le loup se meurt.

 

Mille roses,

ont écloses,

dans mon cœur.

*****

Tombent, tombent,

Les pétales de la rose.

*

Tombent, tombent,

Les amours d’autrefois.

*

Tombent, tombent,

Puis renaît, un bourgeon.

 

Voici deux poèmes d’Aurélie ML Swan postés sur son blog tous les dimanches, 

qui ont une légèreté touchante !

Je vous conseille d’aller lire ces deux autres publiés dans Le Capital des mots

qui sont mes préférés pour leur souffle particulier !

Le jeu de répétitions et l’agencement des mots créent

une harmonie poétique qui enchante !

ddd

Mélodie Ambiehl

fff

Mon coeur a bu

tout l’océan

en pleurs

 

J’ai soif de soleil

sur la surface noire

de la tristesse

 

Combien de sirènes

déjà ont englouti

mon âme ?

 

L’amertume des souvenirs

parfois

surnage

bercée par les vagues

 

D’autres de mes poèmes paraîtront prochainement dans des revues papier,

toujours avec cette volonté de la brièveté qui suggère et murmure,

qui fait toucher sans dire !

 

 

 

Les Infos des Chroniques Pressées,

ça prend pas dix plombes !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s